joyeux noël maman


ma mooooommy d'amour, joyeux noël. mon cadeau c'est rien de matériel, c'est rien qui me coûte de l'argent, c'est même mieux. je sais que tu serais fâchée si je dépensais alors je me suis dis que j'allais te donner ce que tu préfères: des mots doux. par où commencer. maman, ma mom à moi, je ne sais pas si tu réalises à quel point tu es forte, à quel point tu m'inspire à être comme toi. on va se l'avouer, tu l'as pas facile. avec moi et mon caractère pas possible, l'enfant qui est tellement rendue grande que sa tête est toute perdue dans les nuages, on se demande si elle a l'oxygène pour respirer. et mon papa, ton amoureux. t'es une vraie super-héros de gérer tout ça. c'est explosif des fois, c'est pas facile pis certains soirs c'est plus gris et tu continue de faire fonctionner la maison. je te dis souvent que tu ne te bats pas assez, que tu te diminues pour les autres ou que tu gardes tes vraies opinions dans une petite boîte et ne les sors jamais. je comprends. mais j'aimerais tellement te voir être plus écoutée et plus comprise, ça me fait de la peine. j'espère que tu le sais que t'es belle, que ce que tu penses c'est valide et que tu as le droit de le dire quand ça fait pas ton affaire. moi je suis toujours derrière toi. j'ai beau être ton petit bébé fille, je suis aussi ton amie et je suis tellement toujours là pour te supporter pis te comprendre quand tu te fais tasser. tu m'inspire toujours avec ta force. c'est pour ça que quand moi je vais moins bien, je te vois pis je me dis que je suis capable de m'en sortir aussi. juste à la façon dont tu gardes ta tête tellement haute, à tous les coups. cette année mettons que ça a été des montagnes russes. parfois je me disais que j'avais le total contrôle de ma vie et je me faisais vite montrer que non. je perdais souvent les pédales, pis c'était pas facile. sans que tu le saches tu étais présente pour moi. sans que tu me parles, tu me donnais des conseils. et sans que tu me touches, tu me réconfortais. je me demandais vraiment comment j'allais m'en sortir par moment, je paniquais parce que je perdais mes moyens et que ma tête était sous l'eau. puis ton regard de maman était là. c'est difficile à expliquer le réconfort que peuvent donner des yeux de mom, surtout les tiens. ils sont tellement toujours pleins d'espoir d'amour et de courage, ils en débordent. c'est vraiment comme deux bouées qui nous montrent que tu sauverais tes enfants avant toi-même. alors merci pour ça, merci pour tout l'amour que tu nous donnes, à léo et moi. on ne possède rien de plus précieux. on est les plus chanceux de la galaxie. j'aimerais ça te voir t'aimer aussi fort que tu nous aimes, ce serait pas mal joli.

l'année prochaine je vais être partie. dans 6 mois, ton petit bébé chenille va devenir une petite adulte papillon. une des raisons pour laquelle je suis prête à partir, c'est certainement toi. je sais que je vais être correcte et je sais que tu vas toujours être à une facetime de faire ton rôle de maman et de calmer les tempêtes de panique qui vont envahir ma tête. je vais vraiment m'ennuyer. ça va être spécial. mais j'ai hâte de voir si je suis capable d'être forte comme toi par moi-même. de toute façon c'est pas demain, j'ai encore le temps de nager dans le cocon où tu t'occupes de nous.

mom je t'aime, plus que tout. je pense que, malgré ce que tu dis, ça se peux aimer sa mère plus qu'elle aime un enfant, j'en suis convaincue. parce que rien ne me fais plus mal au monde que te voir triste, te voir déçue ou te voir te diminuer. vraiment ça me brise. et je sais que toi aussi. alors je nous donne comme cadeau d'être là l'une pour l'autre, aussi bien qu'on le fait en ce moment. dans les moments laids et les plus mignons. les plus durs et les plus légers. dans tous les moments. toujours là. merci pour tout mom et merci d'avoir refait tes maths de 4 pour moi, avec moi. c'est trop précieux.

joyeux noël mom, je t'aime to the moon and back.

ton bébé

mïa xoxoxoxooxoxooxoxoxoxoxoxoxo coeurs bisous amour